Une analyse de la voie du Moyen Âge dans la sphère de Kether des prophéties de Nostradamus


Accueil Microsoft Translate



LA VOIE DU MOYEN ÂGE


Q. VIII-83

Le plus grand voile hors du port de Zara,
Pres de Bisance fera son entreprise:
D’ennemy perte & l’amy ne sera,
Le tiers à deux fera grand pille & prinse.

La prophétie de la quatrième croisade, 1204. Le Prophète se réfère à l'infâme quatrième croisade du Moyen Âge et à son pillage de la ville de Constantinople.

Dans l'Épître, Nostradamus écrit « maintenu par Liguriens Adriatiques, & de la proximité de la grande Trinacrie », Le mot «Liguriens» se réfère à la ville italienne de Gênes, et le mot «Trinacrie» est un autre nom pour l'île de la Sicile. Zara, un port sur la mer Adriatique, est positionné sur la péninsule des Balkans similaire à la façon dont Gênes est positionné sur la péninsule italienne. Toutefois, Zara n'est pas proche de la Sicile. C'est quatrain VIII-83, et dans le premier verset du VIII-84, nous trouvons «la Sicile». Par conséquent, la proximité ne fait pas référence à la distance géographique, mais à distance dans le livre de Nostradamus. Comme toujours, la cryptographie cabalistique est ingénieux.

Dans le Moyen Âge, il y avait deux branches du judaïsme : la branche mystique et la branche conservatrice. Les mystiques ont été dirigés par les cabalistes de la Provence, et le leader du groupe rationnelle était un philosophe nommé Maïmonide (connu comme Rambam, et à ne pas confondre avec Nahmanide, qui était connu comme Ramban). Il y avait beaucoup de débats et de conflits entre les deux groupes.

Selon les légendes des cabalistes de la Provence, ils ont envoyé un émissaire à l'Égypte pour convaincre à Maïmonide qu'il était dans l'erreur et pour le convertir à la Kabbale. Et selon ces légendes, l'effort avait succès : juste avant sa mort, Maïmonide se converti à la Kabbale.

Le pillage de Constantinople s'est produit en avril 1204, et Maïmonide est mort en décembre 1204. Bien sûr, Maïmonide se converti à la Kabbale !

Dans le dernier verset, le «tiers» peut également se référer au pape Innocent III, instigateur de la quatrième croisade, et son second («deux») croisade serait la croisade contre les Cathares du sud de la France.


LE LIEN À ISAAC LOURIA (LURIA)


Quelques notes concernant la mort de Nostradamus :

Selon les histoires nostradamiques, le 1er juillet, 1566 (calendrier julien), Nostradamus a prédit qu'il allait mourir, et, en fait, il est mort dans la matinée du 2 juillet 1566.

Au cours de la vie de Nostradamus, l'année en Provence a débuté le 25 mars. Dans d'autres régions de la France, l'année a commencé sur d'autres dates, telles que le 1er janvier, Pâques, ou autre, mais en Provence il a commencé le 25 mars. En 1564, par décret du roi Charles IX, l'année serait-ci commencent le 1er janvier dans toute la France. Toutefois, les cabalistes ont toujours été résistant à s'éloigner de la tradition.

En outre le calendrier julien, les cabalistes de la Provence avaient aussi leur propre calendrier, basées sur les mois lunaires, et dans laquelle l'année civile a commencé dans un mois appelé Tichri. Les cabalistes aussi combiner les deux calendriers. Ainsi, à partir du 25 mars 1566, nous pouvions compter les 30 jours du mois de Tichri pour arriver au 24 avril, puis les 30 jours de 'Hechvan pour arriver au 24 mai, puis les 30 jours du mois de Kislev pour arriver au 23 juin, et puis 8 jours de Tevet pour arriver au 1er juillet, le jour Nostradamus a annoncé qu'il allait mourir.

Sur le calendrier julien, la date du 2 juillet, 1566 était un mardi, mais sur le calendrier grégorien la date du 2 juillet, 1566 aurait été un samedi. Pour déterminer les jours de fêtes religieuses, les cabalistes de la Provence ont utilisé leur calendrier lunaire.

Calculs astronomiques indiquent qu'il y avait une pleine lune dans la matinée du 2 juillet, 1566 (calendrier julien), qui est, dans la matinée lorsque Nostradamus est mort. En ces jours, la pleine lune a été associé à la sorcellerie.

Selon les légendes de la Kabbale de la Terre Sainte :

« En 1566, à la veille du sabbat, le huitième de Tevet, je l'ai dit Kiddouch et s'assit pour manger, et mes yeux pleuraient, et j'ai été en soupirant et en deuil ... j'ai été lié par la sorcellerie ... et j'ai aussi pleuré pour la négligence de l'étude de la Torah au cours des deux dernières années ... et à cause de mon inquiétude, je ne mange pas du tout, et je m'étends sur mon lit sur mon visage, en pleurant, et je me suis endormi sur beaucoup de pleurs, et je rêvais un merveilleux rêve. » *

* Traduction d'une citation dans Kabbalah par Moshe Idel. Ici Idel traduit Hayyim Vital, le cabaliste de Safed qui a mis par écrit les pensées d'Isaac Louria. Cette citation est importante parce qu'elle aide à établir un lien direct entre Isaac Louria et Michel de Nostredame.

Les histoires d'Isaac Louria dire qu'il a passé sept ans vivant comme un ermite sur les rives du fleuve du Nil ou sur une île dans le fleuve du Nil. Il semble que cette histoire était nécessaire pour dissimuler sa disparition d'Égypte. Comme nous le savons, Louria a passé ces sept années à étudier la Kabbale sous Nostradamus en Provence.

Il a été rapporté que Nostradamus avait un frère qui a fait de fréquents voyages en Égypte pour vendre du grain. Louria, dans sa jeunesse, avait une entreprise spécialisée dans le grain. De même, nous devons supposer qu'il était le frère de Nostradamus qui a apporté à Louria une copie du Zohar qui a récemment été imprimé en Italie.

À Safed, Louria a été rapidement accepté par les sages de la Kabbale à cause de son contact avec Élie. A cette époque, les Révélations de Élie étaient en Provence, pas en Égypte.

 

Partager : Copiez l'URL ci-dessous


Facebook Twitter VK QQ

http://nostradamus-rose-croix.com/kabbale-maimonide-louria.html

 

Haut de page

Preface aux prophéties