Les recherches kabbalistiques et nostradamiques de Morten St. George

 

ACCUEIL & SITEMAP CODE SHAKESPEARIEN

LA STRUCTURE KABBALISTIQUE DES PROPHÉTIES DE NOSTRADAMUS


中文 Baidu Microsoft Translate

 

SPHÈRES DE LA KABBALE


Dans la structure cabalistique des prophéties, le quatrain en latin représente Ein Sof, le centre de l'univers de la Kabbale, comme suit :
 

Sphères de la Kabbale


Chaque sphère a 299 quatrains, à chacun desquels Ein Sof (l'unité d'une) doit être ajouté, en rendant trois sphères de 300 quatrains chacun. Le septième Centurie, incomplète, n'entre pas dans les calculs.

Pour délimiter ces sphères, les Rosicruciens ont utilisé la dernière traduction à l'intérieur de la grande sphère de Kether, qui est le quatrain IX-49 :

Gand & Bruceles marcheront contre Anuers,
Senat de Londres mettront à mort leur Roy.
Le sel & vin luy seront à l'enuers,
Pour eux auoir le regne en desarroy.

Pour marquer le début de Kether supérieure à III-85 :

IX-49: luy … Pour eux auoir le regne en desarroy.
III-85: Luy & tous morts pour auoir bien trompé.

Pour marquer la fin de Kether supérieure à la position V-34 :

IX-49: Le sel & vin luy seront à l'enuers,
V-35: Par vin, & sel, ceux cachera aux barriques.

Pour marquer le début du Hokhmah supérieur à I-3 :

IX-49: Le sel & vin luy seront à l'enuers,
I-3: Lors blancs, & rouges iugeront à l'enuers.

Pour marquer la fin de Hokhmah supérieure à II-50 :

IX-49: Gand & Bruceles marcheront contre Anuers,
II-50: Quand ceux de Hainault de Gand et de Brucele

Le reste suit simplement les limites naturelles du livre. Le dixième Centurie se termine à X-100 et le sixième Centurie termine à VI-99, suivi d'un passage non numéroté en latin. Quatrains I-1 et I-2 proviennent des livres païens sur la magie et n'ont rien à voir avec la Kabbale. Ces sphères de la Kabbale commencent par le quatrain I-3.

Notez que les rosicruciens marquent la transition de l'ouest de Binah au nord de Binah avec les mots « vers le Septentrion » dans le premier verset de VI-6. En outre, les mots « Occident Anglois » dans V-34 indiquent que l'ouest de Binah commence par V-35 où l'on trouve le mot « Angloise ».


 

LES RÉVÉLATIONS D'ÉLIE DANS LES SPHÈRES KABBALISTIQUES

Prophéties dans le sphère de Binah Bas (10) :
V-35, V-81, V-92, VI-2, VI-5, VI-11, VI-37, VI-49, VI-54, VI-99

Prophéties dans le sphère de Binah Haut (5) :
II-51, II-52, II-99, III-57, III-77

Prophéties dans le sphère de Hokhmah Bas (10) :
IX-65, X-25, X-56, X-66, X-71, X-72, X-76, X-79, X-86, X-91

Prophéties dans le sphère de Hokhmah Haut (5) :
I-48, I-49, I-62, I-81, II-28

Prophéties dans le sphère de Kether Bas (6) :
VIII-13, VIII-71, VIII-76, VIII-83, IX-31, IX-49

Prophéties dans le sphère de Kether Haut (3) :
IV-32, IV-33, IV-89

Ceux-ci s'élèvent à 39, le nombre d'articles de la Kabbale par les Éditions de Paris.

L'Incantation latine, sans numéro après quatrain VI-99, est sans doute destinée à rejoindre la sphère de Kether, portant son total de 9 à 10.


 

LE QUATRAIN EN LATIN


(Rigaud)

Legis cantio contra ineptos criticos.

Quos legent hosce versus maturè censunto,
Profanum vulgus, & inscium ne attrectato,
Omnesq; Astrologi Blenni, Barbari procul sunto,
Qui aliter facit, is ritè, sacer esto.


(Huguetan)

Legis cantio contra ineptus criticos.

Quos legent hosce versus mature censunto,
Profanum vulgus & inscium ne attrectare,
Omnesque Astrelogi, Blennis‘ Barbari procul sunto,
Qui aliter facit, irrite sacer esto.

Variantes : un (') au-dessus de « q » dans « Omnesq; » (1568) ; « irrè » au lieu de « irrite » (1665) ; « irritè » au lieu de « irrite » (1698) ; « Sacer » au lieu de « sacer » (Ruzo). Autres variantes populaires : « cautio » au lieu de « cantio » (1605) ; « Qui » au lieu de « Quos » (1605) ; une « ,  » après « versus » (1605) ; « faxit » au lieu de « facit » (1605) ; « rite » au lieu de « ritè » (1605) ; « rité » au lieu de « ritè » (1649). La Fama Fraternitatis dire « Legis Jugum » où les deux « u » de « jugum » favorisent « cautio ».
 

NOTES SUR L'ORTHOGRAPHE DE NOSTRADAMUS

Ce site reproduit le français original. Notez que, souvent, ils ont utilisé un « y » pour un « i » [« loy » est « loi », « roy » est « roi »], un « i » pour un « j » [« iour«  est « jour »], un « v » pour un « u » [« vn » est « un »], un « u » pour un « v » [« auant » est « avant »], un « uu » pour un « uv » [« trouue nouuelle » est « trouve nouvelle »], un « bt » o « ct » pour un « t » [« faict » est « fait »], un « es » pour un « é » [« esleu«  est « élu »], et un « z » o « bz » o « x » pour un « s » [« soubz » est « sous », « loix » est « lois »]. Dans cet esprit, il est possible de trouver la majorité des mots dans un dictionnaire français d'aujourd'hui.

 


 

Telegram
WhatsApp
VK

 

 

Haut de page

 

 

Un site de Morten St. George dans lequel il analyse vingt-six des révélations :

Las investigaciones arqueológicas y proféticas de Morten St. George