Nostradamus : La seconde introduction en prose aux prophéties


Accueil Microsoft Translate

A L'Invictissime,

TRES-PUISSANT, ET Tres-Chrestien,
HENRY SECOND, Roy de France.

{Henry Roy de France second}


MICHEL NOSTRADAMUS tres-humble, & tres-obeyssant serviteur & sujet Victoire & Felicité. Pour icelle souveraine observation que j'ay eu, ō tres-Chrestien & tres-victorieux Roy depuis que ma face estant long-temps obnubilée se presente au devant de la deité de vostre Majesté immesurée, depuis en ca j'ay perpetuellement esblouy, ne desistant d'honorer dignement venerer iceluy jour que premierement devant icelle je me present ay comme à une singuliere Majesté tant humaine. Or cherchant quelque occasion pour laquelle je peusse manifester le bon coeur & bon courage, que moyennant iceluy mon pouvoir eusse fait simple extension de connoissance envers vostre serenissime Majesté Or voyant que par effet le declarer ne m'estoit possible, joint avec mon singulier desir de ma tant longue obtenebration & obscurité est subitement esclarcie & transportée au devant de la face au souverain oeil, & du premier Monarque de l'univers, tellement que j'ay est‚ en doute longuement à qui je voudrois consacrer ces trois centuries du restant de mes Propheties parachevant la milliade, & apres avoir longuement cogité d'une temeraire audace, ay prins mon addresse envers vostre Majesté, n'estant pour cela estonnée, comme raconte le gravissime autheur Plutarque en sa vie de Lycurgue, que voyant les offres & presens qu'on faisoit par sacrifice aux temples des Dieux immortels d'iceluy temps, & à celle fin que l'on ne s'esloignât par trop souvent desdits fraiz & mises, ne s'osoient presenter aux temples. Ce nonobstant voyant vostre splendeur Royale accompagnée d'une incomparable humanité ay prins mon addresse, non comme aux Roys de Perse, qu'il n'estoit nullement permis d'aller à eux ny moins s'en approcher. Mais à un tres-prudent, à un tres-sage Prince, j'ai consacré mes nocturnes & Prophetiques supputations, composées plutost d'un naturel instinct, accompagné d'une fureur poetique que par regle de poesie, & la pluspart composé & accordè à la calculation Aftronomique, correspondant aux ans, mois & sepmaines des regions, contrées, & de la pluspart des villes & citez de toute l'Europe, comprenant de l'Afrique, & une partie de l'Asie par le changement des regions qui s'approchent à la pluspart de tous ces climats & composé d'une naturelle faction respondra que quelqu'un qui auroit bien besoin de soy moucher, la rithme estre autant facile comme l'intelligence du sens est difficile. Et pource ō tres-humanissime Roy la pluspart des quatrains prophetiques sont tellement scabreux qu'on n'y sçauroit donner voye, ny moins aucun interpreter, toutesfois esperant de laisser par écrit les ans, villes, citez, regions, où la pluspart adviendra, mesme de l'année 1585. & de l'année 1606. {de l'année 1585.1606} commencant depuis le temps present, qui est le 14 {quatorziesine} de Mars 1547. {1557} & passant outre bien loin jusques à l'advenement, qui sera apres au commencement du 7. millenaire profondement supputé tant que mon calcul astronomique & autre assavoir s'est peu estendre, ou les adversaires de Jesus-Christ & de son Eglise commenceront plus fort de pulluler: le tout a esté composé & calculé en jours & heures d'eslection & bien disposées & le plus justement qu'il m'a esté possible. Et le jour Minerva libera & non invita, supputant presque autant des adventures du temps advenir, comme de āges passez comprenant de present, & de ce que par le cours du temps par toutes regions l'on connoistra advenir, tout ainsi nommément comme il est escrit, n'y meslant rien de superflu, combien que l'on dit: Quod de futuris non est determinata omnino veritas. Il est bien vray Sire que pour mon naturel instinct qui m'a esté donné par mes avites, ne cuidant presager & adjoustant & accordant iceluy naturel instinct avec ma longue supputation uny & vuidant l'ame, l'esprit, & le courage de toute cure solicitude & fascherie par repos & tranquillité de l'esprit. Le tout accord‚ & presagè l'une partie tripode æneo. Combien qu'ils soient plusieurs qui m'attribuent ce qui est autant à moy comme de ce que n'en est rien, Dieu seul eternel qui est perscrutateur des humains courages, pie, juste & misericordieux, est le vray juge, auquel je prie qu'il me vueille defendre de la calomnie des méchans qui voudroient aussi calomnieusement s'enquerir pour quelle cause tous vos antiquissimes progeniteurs Roys de France ont guery des escroüelles, & des autres nations ont guery de la morsure des serpens, les autres ont eu certain instinct de l'art divinatrice: & d'autres cas qui seroient longs icy à raconter. Ce nonobstant ceux à qui la malignitè de l'esprit malin ne sera comprins par le cours du temps apres la terrienne mienne extinction, plus sera mon escrit qu'à mon vivant, cependant si à ma supputation des áges je fallois, ou ne pourroit estre selon la volonté d'aucuns. Plaira à vostre plus qu'imperiale Majesé‚ me pardonner, protestant devant Dieu & ses Saincts que je ne pretens de mettre rien quelconque par escrit en la presente Epistre qui soit contrè la vraye foy Catholique, conferant les calculations Astronomiques jouxte mon sçavoir: car l'espace du temps de nos premiers qui ont precedez sont tels, me remettant sous la correction du plus saint {sain} jugement, que le premier homme Adam fut devant Noë, environ mille deux cents quarante deux ans, ne computant les temps par la supputation des Gentils, comme a mis par escrit Varron: mais tant seulement selon les sacrées Escritures, & selon la foiblesse de mon esprit en mes calculations Astronomiques. Apres Noë de luy & de l'universel deluge, vint Abraham environ mille huictante ans, lequel à esté souverain Astrologue selon aucun, il inventa premier les lettres Chaldaiques. Apres vint Moyse environ cinq cens quinze ou seize ans, & entre le temps de David & Moyse ont esté cinq cens septante ans là environ. Puis apres entre le temps de David, & le temps de N. Sauveur & Redempteur Iesus Christ, né de l'unique Vierge, ont esté (selon aucuns Chronographes) mille trois cens cinquante ans: pourra objecter quelqu'un cette supputation n'estre veritable, parce qu'elle differe à celle d'Eusebe. Et puis le temps de l'humaine Redemption jusqu'à la seduction detestable des Sarrazins, ont est‚ six cens vingt un an là environ, depuis en ça l'on peut facilement colliger quels temps passez, si la mienne supputation n'est bonne & valable par toutes nations, pource que tout a esté calculé par le cours celeste, par association d'emotion infuse à certaines cures delaissées par l'emotion de mes antiques progeniteurs. Mais l'injure du temps ō serenisseme Roy, requiert que tels evenemens ne soient manifestez que par enigmatique sentence, n'ayant qu'un seul sens & unique intelligence, sans y avoir rien mis d'ambigue n'amphibologique calculation: mais plutost sous obnubilée obscurité par une naturelle infusion, approchant à la sentence d'un des mille & deux Prophetes qui ont esté depuis la creation du monde, jouste la supputation & Chronique Punique de Joel. Effundam spiritum meum super omnem carnem & prophetabunt filii vestri & filiæ vestræ: Mais telle Prophetie procedoit de la bouche du saint Esprit qui estoit la souveraine puissance eternelle, adjoute avec la celeste à d'aucuns de ce nombre ont predit de grandes & emerveillables adventures. Moy en cet endroit je ne m'attribuë point tel tiltre ja à Dieu ne plaise: je confesse bien que le tout vient de Dieu & luy en rends graces, honneur & loüange immortelle sans y avoir meslé de la divination qui provient à fato, mais à Deo natura, & la pluspart accompagnée du mouvement du cours celeste, tellement que voyant comme dans un miroir ardent, comme par vision obnubilée, les grands evenemens tristes prodigieux & calamiteuses adventures qui s'approchent par les principaux culteurs. Premierement des temples de Dieu. Secondement par ceux qui sont terrestrement soustenus s'approcher telle decadence avec mille autres calamiteuses adventures, que par le cours du temps on connoistra advenir: Car Dieu regardera la longue sterilit‚ de la grand dame, qui puis apres conceura deux enfans principaux; mais elle periclitant, celle qui luy sera adjoustée par la temerité de l'áge de mort periclitant dedans le dixhuitiesme ne pouvant passer le trentesixiesme qu'en delaissera trois masles & une femelle, & en aura deux celuy qui n'eut eu jamais d'un mesme pere, de trois freres seront telles differences, plus unies & accordées que les trois & quatre parties de l'Europe trembleront par le moindre d'áge sera la Monarchie Chrestienne soustenuë & augmentée, sectes eslevées, & subitement abaissées, Arabes reculez, Royaumes unis, nouvelles loix promulguées, des autres enfans le premier occupera les Lyons furieux, couronnez, tenant les parens dessus les armes intrepidez, le second se profondera si avant par les Latins accompagnè, qui sera faite la seconde voye tremblante & furibonde au mont Jovis, descendant pour monter aux Pyrennées, ne sera translatè à l'antique Monarchie, sera faite la troisiesme inondation de sang humain, ne sera trouvera de long-temps Mars en Caresme. Et sera donnée la fille pour la conservation de l'Eglise Chrestienne tombant son dominateur à la Paganisme secte des nouveaux infidelles, elle aura deux enfans, l'un de fidelité & l'autre d'infidelité par la confirmation de l'Eglise Catholique, & l'autre qui à sa grande confusion & tarde repentance la voudra ruiner seront trois regions par l'extreme difference des lignes: c'est assavoir la Romaine, la Germanie & l'Espagne qui feront diverses sectes par main militaire, delaissant les 50. & 52. degrez d'hauteur, & seront tous hommages des religions lointaines aux regions de l'Europe & de Septentrion de 48. degrez d'auteur qui premier par vaine timiditè tremblera puis les plus Occidentaux, Meridionaux & Orientaux trembleront, telle sera leur puissance, que ce que se fera par concorde & union insupportable des conquestes belliques; De nature seront esgaux, mais grandement differents de foy. Apres cecy la Dame sterile de plus grande piussance que la seconde, sera receuës par deux peuples, par le premier obstiné par celuy qui a eu puissance sur tous, par le deuxiesme, & par le tiers qui estendra ses forces vers le circuit de l'Orient de l'Europe aux pannons l'a profligé & succombé & par voile marine fera ses extensions, à la Trinacrie Adriatique par Mirmidon & Germaniques du tout succombé & sera la secte Barbarique de tout des Nations grandement affligée & dechassé. Puis le grand Empire de l'Antechrist commencera dans la Arda & Zersas (1.) {Atile & Zerfes} descendre en nombre grand & innumerable, tellement que la venuë du S. Esprit procedant du 24. (2.) degré {48. degrez} fera transmigration, dechassant à l'abomination de l'Antechrist faisant guerre contre le Royal, qui sera le grand Vicaire de Jesus Christ & contre son Eglise, & son regne per tempus, & in occasione temporis. Et succedera devant une eclypse solaire le plus obscur & le plus tenebreux qui soit estè depuis la creation du monde jusques à la mort & passion de Jesus-Chrict, & de là jusques icy, & sera au mois d'Octobre que quelque grande translation sera faite, & telle que l'on cuidera la pesanteur de la terre avoir perdu son naturel mouvement, & estre abysmée en perpetuelle tenebre, seront precedens au temps urnal, & s'en suivant apres d'extremes changemens, & permutations de regne, par grand tremblement de terre avec pullulation de la neufve Babylone, fille miserable, augmentée par l'abomination du premier holocauste & ne tiendra tant seulement septante trois ans, sept mois: puis apres en sortira du tige celle qui avoit demcur‚ tant long temps sterile, procedant du cinquantiesme degré, qui renouvellera toute l'Eglise Chrestienne. Et sera faite grande paix, union & concorde entre un des enfans des front esgarez & separez: par divers regnes sera faite telle paix que demeurera attachè au plus profond barathre le suscitateur & prometeur de martiale faction par la diversité des Religieux, & sera uny le Royaume du Rabieux, qui contrefera le sage. Et les contrées villes, citez, regnes, & provinces qui auront laissé les premieres voyes pour les delivrer se captivant plus profondement seront secrettement laschez de leur liberté, & parfaite religion perduë, commenceront de frapper dans la partie gauche pour retourner à la dextre, & remettant la sainteté profligée de long temps avec leur pristin escrit, qu'apres le grand chien sortira, le plus gros mastin, qui fera destruction de tout, mesme de ce qu'auparavant sera esté perpetrè; seront redressez les temples comme au premier temps, & sera restituè le Clerc à son pristin estat, & commencera à meretriquer & luxurier, faire & commettre mille forfaits. Et estans proche d'une autre desolation, par lors qu'elle sera à sa plus haute & sublime dignitè, se dresseront des potentats & maints militaires, & luy seront ostez les deux glaives, & ne luy demeurera que ses enseignes, desquelles par moyen de la curuature qui les attire, le peuple le faisant aller droit, & ne voulant se condescendre à eux par le bout opposite de la main aignë, touchant terre voudront stimuler jusques à ce que naistre d'un rameau de la sterile de long temps, qui delivrera le peuple univers de celle servitude benigne & volontaire, soy remettant à la protection de Mars, spoliant Jupiter de tous ces honneurs & dignitez pour la citè libre, constituće & assise dans une autre exigue Mezopotamie. Et sera le chef & gouverneur jettè du milieu & mis au lieu de l'air, ignorant la conspiration des conjutateurs avec le second Trasibulus, qui de long temps aura maniē tout cecy. Alors les immondicitez des abominations seront par grande honte abiectèes & manifestèes aux tenebres de la lumiere obtenebrèe, cessera devers la fin du changement de son regne, & les Chefs de l'Eglise seront en arriere de l'amour de Dieu, & plusieurs d'entr’eux apostatiseront de la vraye Foy, & de trois sectes, celle du millieu par les culteurs d'icelle, sera un peu mis en decadence. La prime totalement par l'Europe, la pluspart de l'Affrique exterminèe de la tierce moyennant les pauvres d'esprit, qui par insensez eslevez par la luxure libidineuse adultèreront. La plebe se levera, soustenant dechassera les adherans des legislateurs, & semblera que les regnes affoiblis par les Orientaux, que Dieu le Createur aye desliè Satan des prisons infernales, pour faire naistre le grand Gog & Magoh {Dog & Doham}, lesquels feront si grande fraction abominable aux Eglises, que les rouges ne les blancs sans yeux ne sans mains plus n'en jugeront, & leur sera ostèe leur puissance. Alors sera faite plus de persecution aux Eglises, que ne fut jamais. Et sur ces entrefaites naistra pestilence si grande, que de trois parts du monde plus que les deux defaudront. Tellement qu'on ne sçaura connoistre ne les appartenants des champs & maisons, & naistra l'herbe par les ruës de citez plus haute que les genoux. Et au Clergè sera faite toute desolation & usurperont les martiaux ce que sera retournè de la citè du Soleil de Melite & des Istes stecades, & sera ouverte la grande chaîne du port qui prend sa domination boeuf marin. Et sera faite nouvelle incursion par les maritimes plages, voulant le saut Castulum delivrer de la premiere reprinse Mahumetaine. Et ne seront de leurs {du tout} assaillemens vains, au lieu que jadis fut l'habitation d'Abraham, sera assaillie par personnes qui auront en veneration les Jovialistes. Et icelle citè d'Achem (3.) sera environnèe & assaillie de toutes parts en tres- grande puissance de gens d'armes. Seront affoiblies leurs forces maritimes par les Occidentaux. Et à ce regne sera faite grande desolation, & les plus grandes citez seront depeuplèes & ceux qui entreront dedans seront compris à la vengeance de l'ire de Dieu. Et demeurera le sepulchre de tant grande veneration par l'espace long temps sous le souverain à l'universelle vision des yeux du ciel, du soleil, & de la lune. Et sera converty le lieu sacré {Sacré} en ebergement de troupeau menu & grand & adaptè en substances prophanes. O quelle calamiteuse affliction sera pour lors aux femmes enceintes: Et sera par lors du principal chef Oriental la pluspart esmeu par les Septentrionaux & Occidentaux vaincu & mis à mort, profligez & le reste en fuite, & ses enfans de plusieurs femmes emprisonnez, & par lors sera accomplie la Prophetie du Royal Prophete: Ut audiret gemitus compeditorum, ut folveret filios interemptorum. Quelle grande impression qui par lors sera faite sur les Princes & Gouverneurs des Royaumes, mesmes de ceux qui seront maritimes & Orientaux, & leurs langues entremesles à grande societè la langue des latins & les Arabes par la communication Punique, & seront ces Roys chassez profligez, exterminez, non du tout par le moyen de forces de Roys d'Aquilon, & par la proximitè de nostre siecle par moyen de trois unis secrettement cherchant la mort & insidies par embûches l'un de l'autre, & durera le renouvellement Triumvirat, sept ans que la renommèe de telle secte fera son ètenduë par l'univers, & sera soustenu le sacrifice de la sainte & immaculèe Hostie, & seront lors les Seigneurs deux en nombre d'Aquilon, victorieux sur les Orientaux, & sera en iceux fait si grand bruit & tumulte bellique, que tout iceluy Orient tremblera de la frayeur d'iceux freres, non freres Aquilonnaires. Et pource, SIRE, que par ce discours je mets presque confusément ces predictions, & quand ce pourra estre, & par l'advenement d'iceux, pour le denombrement du temps qui s'ensuit, qu'il n'est nullement ou bien peu conforme au superieur, lesquels tant par voye Astronomique que par autres, mesme des sacrèes Escritures, qui ne peuvent faillir nullement que je voulois à chaque quatrain mettre le denombrement du temps se pourroit faire: mais à tous ne seroit agreable ne moins les interpreter jusqu'à ce, SIRE, que vōtre Majestè m'aye octroyè simple puissance pour ce faire, pour ne donner cause aux calomniateurs de me mordre; Toutesfois contant les ans depuis la creation du monde jusqu'à la naissance de Noë sont passez mille cinq cens & six ans & depuis la naissance de Noë jusqu'à la parfaicte fabrication de l'arche approchant de l'universelle inondation, passerent six cens ans (si les ans {dons} estoient solaires ou lunaires, ou des {de} dix {10.} mixtions) je tiens ce que les sacrèes Escritures tiennent qu'ils estoient solaires. Et à la fin d'iceux six ans, Noë entra dans l'arche pour estre sauvà du deluge, & fut iceluy du deluge universel sur terre, & dura un an & deux mois. Et depuis la fin du deluge jusqu'à la nativitè d'Abraham, passa le nombre des ans de deux cens nonante cinq. Et depuis la nativitè d'Abraham jusqu'à la nativité d'Isaac passerent cent ans. Et depuis Isaac jusqu'à Jacob soixante ans. Dès l'heure qu'il entra en Egypte jusqu'à l'issuë passerent cent trente ans. Et depuis l'entrèe de Jacob en Egypte jusqu' à l'issuë d'iceluy passerent quatre cens trente ans. Et depuis l'issuë d'Egypte jusqu'à l'edification du temple faite par Salomon au quatriesme an de son regne passerent quatre cens octante ou quatre ving {400.80. ou 4. vingts} (4.) ans. Et depuis l'edification du temple jusques à Jesus-Christ, selon la supputation des Hierographes, passerent quatre cens nonante ans. Et ainsi par cette supputation que j'ay faite, colligèe par les sacrèes lettres, sont environ quatre mille cent septante trois ans {4174.} & huict mois peu ou moins. Or de Jesus-Christ en ça par la diversité des sectes je laisse, & ayant supputé & calculé les presentes propheties, le tout selon l'ordre de la chaîne qui contient sa revolution, le tout par doctrine Astronomique, & selon mon naturel instinct, apres quelque temps, & dans iceluy comprenant depuis la temps que Saturne tournera entrer à sept du mois d'Avril jusques au 15. {25.} d'Aoust, Jupiter à 14. de Juin jusques au 7. d'Octobre, Mars depuis le 17. d'Avril jusques au 22. de Juin, Venus depuis le 9. d'Avril jusques au 22. de May, Mercure depuis le 3. Fevrier jusques au 24. dudit (5.). En apres le 1. {du premier} de Juin jusques au 24. dudit, & du 25. de Septembre jusques au 16. d'Octobre, Saturne en Capricorne, Jupiter en Aquarius, Mars en Scorpio, Venus en Pisces, Mercure dans un mois en Capricorne, Aquarius & Pisces, la Lune en Aquarius, la teste du Dragon en Libra: la queüe à son signe opposite suivant une conjonction de Jupiter à Mercure avec un quadrain aspect de Mars à Mercure, & la teste du Dragon sera avec une conjonction du soleil à Jupiter, l'année sera pacifique sans eclypse, & non du tout, & sera le commencement comprenant ce que durera, & commençant icelle année sera faite plus grande persecution à l'Eglise Chrestienne, qui n'a estè faite en Afrique, & durera cette icy jusques à l'an mil sept cens nonante deux que l'on cuidera estre une renovation de siecle, apres commencera le peuple Romain de se redresser, & de chasser quelques obscures tenebres, recevant quelque peu de leur pristine clarté, non sans grande division & continuel changement. Venise en apres en grande force & puissance se levera ses aisles si haut, ne disant gueres aux forces de l'antique Rome. Et en iceluy temps grandes voiles Bisantines associées aux Ligustiques par l'appuy & puissance Aquilonnaire, donnera quelque empeschement que des deux Cretenses ne leur sera la foy tenuë. Les arcs edifiez par les antiques Martiaux, s'accompagneront aux ondes de Neptune. En l'Andriatique sera faite discorde grande, ce que sera uny sera separé, approchera de maison ce que paravant estoit, & est grande cité, comprenant le Pempetam {Pempotam}, la Mesopotamie de l'Europe à quarante cinq & autres de quarante un {31.}, de quarante deux & trente sept {quarante-sept}. Et dans iceluy temps, & en icelles contrées la puissance infernale mettre à l'encontre de l'Eglise de Jesus Christ la puissance des adversaires de sa loy qui sera le second Antechrist lequel persecutera icelle Eglise & son vray Vicaire par moyen de la puissance des Roys temporels qui seront par leur ignorance seduits, par langues qui trancheront plus que nul glaive entre les mains de l'insensé. Le susdit regne de l'Antechrist ne durera que jusques au definiment de ce nay pres de l'aage, & de l'autre à la cité de Plancus, accompagné de l'eslu de Modone Fulcy, par Ferrare, maintenu par Liguriens Adriatiques, & de la proximité de la grande Trinacrie: Puis passera le mont Jovis. Le Gallique ogmium accompagné de si grand nombre que de bien loin l'Empire de sa grand loy sera presenté, & par lors quelque temps apres sera espanché profusement le sang des Innocens par les nocens un peu eslevez: alors par grands deluges, la memoire des chofes contenuës de tels instrumens recevra innumerable perte, mesmes les lettres qui sera devers les Aquilonaires par volonté Divine, & entre une fois liè Satan. Et sera faite paix universelle entre les humains, & sera delivrè l'Eglise de Jesu-Christ de toute tribulation, combien que par les Azostains {Azestains} {Azoarains} voudroit mesler dedans le miel du fiel, & leur pestifere seduction, & cela sera proche du septieme millenaire, que plus le sanctuaire de Jesus-Christ ne sera conculquè par les Infideles, qui viendront l'Aquilon, le monde approchant de quelque grande conflagration, combien que par mes supputations en mes Propheties le cours du temps aille beaucoup plus loin. Dedans l'Epistre que ces ans passez ay dedièes à mon fils Cesar Nostradamus, j'ay assez apertement declar‚ aucuns poincts sans presage. Mais icy, SIRE, sont comprins plusieurs grands & merveilleux advenemens, que ceux qui viendront apres, le verront. Et durant icelle supputation Astrologique, conferée aux sacrées lettres la persecution des gens Ecclesiastiques prendra son origine par la puissance des Roys Aquilonaires, unis avec les Orientaux. Et cette persecution durera onze ans, quelque peu moins que par lors defaillera le principal Roy Aquilonaire, lesquels ans accomplis surviendra son uny Meridional, qui persecutera encore plus fort par l'espace de trois ans les gens d'Eglise par la seduction Apostolique {apostatique} d'un qui tiendra toute puissance absoluë de l'Eglise militaire, & le sainct peuple de Dieu, observateur de sa loy, & tout Ordre de Religion sera grandement persecuté & affligé tellement que le sang des vrais Ecclesiastiques nagera par tout, & un des horribles Roys temporels par ses adherans luy seront données telles loüanges qu'il aura plus respandu du sang humain des Innocens Ecclesiastiques, que nul ne sçauroit avoir du vin, & iceluy Roy commettra des forfaits envers l'Eglise incroyables, coulera les sang humain par les ruës publiques & temples, comme l'eau par pluye impetueuse; & rougiront de sang plus prochains fleuves, & par autre guerre navale rougira la mer, que le rapport d'un Roy à l'autre luy sera dit: Bellis rubiut navalibus æquor. Puis dans la mesme année & les suivantes s'en ensuivra plus horrible pestilence, & la plus merveilleuse par la famine precedente, & si grandes tribulations que jamais soient advenuès telles depuis la fondation de l'Eglise Chrestienne & par toutes les regions Latines, demeurant par les vestiges en aucunes contrèes des Espagnes. Par lors le tiers Roy Aquilonnaire entendant la plainte du peuple de son principal tiltre, dressera si grande armèe, & passera par les destroits de ses derniers avites & bysayels, qu'il remettra la pluspart en son estat, & le grand Vicaire de la cappe sera remis en son prestin estat: mais desolè, & puis du tout abandonnè, & tournera estre Sancta Sanctorum destruite par Paganisme, & le vieux & nouveau Testament seront dechassez & bruslez, en apres l'Antechrist sera le prince infernal, encore par la derniere fois trembleront tous les Royaumes de la Chrestientè, & aussi des infidelles par l'espace de vingt cinq ans, & seront plus griefues guerres & batailles, & seront villes, citez chasteaux & tout autres edifices bruslez, desolez, & destruits avec grande effusion de sang vestal, mariées, & vefves violées, enfans de laict contre les murs des villes allidès & brizez, & tant de maux se commetront par le moyen de Satan Prince infernal, que presque tout le monde universel se trouvera defait & desolé, & avant iceux advenemens aucuns oyseaux insolites crieront par l'air. Huy huy, & seront apres quelques temps esvanouys. Et aprens que tels coups aura duré longuement, sera presque renouvellé un autre regne de Saturne, & siecle d'or, Dieu le Createur dira entendant l'affliction de son peuple, Satan sera mis & jetté en l'abysme du barathre dans la profonde fosse. Et ad onc commencera entre Dieu & les hommes une paix universelle, & demeurera lié environ l'espace de mille ans, & tournera en sa plus grande force, la puissance Ecclesiastique, & puis tout deslié. Que toutes ces figurès sont justement adaptées, par ces divines lettres aux choses celestes visibles, c'est assavoir par Saturne, Jupiter & Mars & les autres conjoints, comme plus à plain par aucuns quatrains l'on pourra voir. J'eusse calculé plus profondement, & adapté les uns avec les autres: Mais voyant, ō serenissime Roy que quelques uns de la censure trouveront difficultè, qui sera cause de retirer ma plume à mon repos nocturne: Multa etiam, ō Rex omnium potentissimè, præclara & sanè brevi ventura, sed omnia in hac tua epistola innectere non possumus, nec volumus: sed ad intelligenda quædam facta horrida, fata pauca libanda sunt, quamvis tanta sit omnes tua amplitudo & humanitas homines, Deósque pietas, ut solus amplissimo & Christianissimo Regis nomine, & ad quem summa totius religionis auctoritas deferatur dignus esse videare. Mais tant seulement je vous requiers, ō Roy tres-clement, par icelle vostre singuliere & prudente humanitè, d'entendre plutost le desir de mon courage, & le souverain estude que j'ay d'obeyr à vostre serenissime Majestè, depuis que mes yeux furent si proche de vostre splendeur solaire, que la grandeur n'attaint & ne requier de Salon, ce 27. {xxvii} de Juin. 1558 {Mil cinq cens cinquante huict}. Faciebat Michaël Nostradamus Salonæ Petræ Provinciæ.

 

Translation into 17th-century English

 

NOTES SUR L'EPÎTRE DE NOSTRADAMUS

1. Si vous ajoutez la «Z» de «Zersas» à «Arda», vous obtenez «Zarda», une anagramme parfait de Zadar, nom français de la ville de Zara. Consultez le quatrain de Kether VIII-83 : « Le plus grand voile hors du port de Zara ».

2. En illustration n ° 10 de la cryptographie de la Rose-Croix, nous avons vu que les quatrains cabalistiques finissent avec le quatrain I-48. Est-ce à dire que la variante «24» est une erreur ? Si les prophéties sont en terminant par I-48, où vont-ils commencer ? VIII-100 moins 24 nous donne VIII-76. Consultez le quatrain de Kether VIII-76 : « Son temps s’approche si près que je soupire ». Ainsi, les quatrains de la Cabala commencent et se terminent dans la première personne grammaticale, qui n'est pas vu ailleurs.

3. Le regne de la « Americh » dans le quatrain X-66, par la proximité de la veneration des Jovialistes (« Jeudy venrar ») dans le quatrain X-71.

4. « 4. vingts » : de 357 à 377 ; de 1056 à 1076 ; de 1066 à 1086 ; de 1071 à 1091.

5. « Mercure depuis le 3. Fevrier jusques au 24. dudit ». Voir X-79 : « Mercure » ; de 1079 à 1076 : 3 ; de 10-100 à 1076 : 24, ainsi X-76.

 

 

Partager : Copiez l'URL ci-dessous


Facebook Twitter VK QQ

http://nostradamus-rose-croix.com/nostradamus-lettre-a-roy-de-france.html

 

Haut de page

Sefer ha-Bahir